Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)

N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Parce que non, la Manche et l'Atlantique ne sont pas que des mers froides, avec du courant et sans visibilité !

Pourquoi je plonge et pourquoi je plonge en Bretagne ? ou pourquoi j'ai décidé de créer ce blog. Pour expliquer pourquoi je plonge en Bretagne et pourquoi il est tout aussi interessant de plonger en Bretagne que... en mer Rouge (par exemple :-p)

Quand je dis que je plonge en Bretagne, on me demande inévitablement :

Mais... y'a des trucs à voir en Bretagne ?


Ce à quoi je réponds, en général :

Rien, évidemment ! En plus, ça pèle, y'a du courant et une visi de m....


Je veux donc, avec ce blog, essayer de montrer tout ce qu'il y a à voir, malgrè tout, en Bretagne, les sites, la diversité de la faune, de la flore, etc. et - pourquoi pas ? - convaincre de l'intérêt de plonger également en Bretagne.

Quelques liens...

» Écocéan, pour tout savoir sur le requin-baleine

» Site d'information sur les cétacés

» Annuaire des blogs de plongée

» Latitude 27 ou le blog entre mer et désert d'une expatriée à Hurghada

-----

blogCloud

-----

paperblog member

-----

Classement de sites Webtoweb, concours gratuit
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 13:37

Dans la peu « sexy » famille des holoturies, j'ai déjà évoqué la dure vie du concombre de mer (en photo ici).
Aujourd'hui, je vais m'attarder sur son tout aussi charmant cousin : le cornichon de mer.
 

Le panache ramifié d'un cornichon de mer
Le panache ramifié d'un cornichon de mer

 

À ce nom pseudo-officiel de « cornichon » (dont je ne connais d'ailleurs pas l'origine), on préfèrera celui de  lèche-doigts, plus populaire et plus explicite par rapport à la suite de l'article.

En effet, le corps du lèche-doigts reste un mystère (pour moi en tout cas) puisque celui-ci vit bien à l'abri, au fond des fentes de roche. Avec l'habitude, on devine sa présence grâce à ses doigts (justement) qui, seuls, dépassent du dessous de la roche.

En fait de doigts, ce sont plutôt les branches d'un panache ramifié ; Un peu à l'image des vers tubicoles, même si le lèche-doigts n'est pas un ver et qu'il s'agit de deux animaux tout à fait différents, appartenant à deux familles distinctes.

Cependant, dans les deux cas, le panache est la seule chose que l'on voit vraiment de l'animal en plongée. Et, pour les deux animaux, il sert à se nourrir.
Dans le cas du lèche-doigts, les particules en suspension dans l'eau viennent se coller aux branches du panache.
Puis, une à une, lentement (c'est pour ça qu'il faut prendre le temps de l'observer en plongée), le lèche-doigts ramène les différentes branches vers sa bouche pour en lécher la nourriture ainsi pêchée.
D'où son nom :)

C'est cela que j'ai essayé d'immortaliser sur cette deuxième photo où l'on arrive à distinguer, au centre de l'image, une branche repliée.
 

Un cornichon de mer qui se lèche un doigt
Un cornichon de mer qui se lèche un doigt

 

Enfin, comme les vers (mais plus lentement qu'eux toutefois) le cornichon peut rentrer son panache.

Pour s'en rendre compte, on peut s'amuser (toujours avec modération et précaution bien entendu) à le toucher. On voit alors le panache se rétracter, disparaître complètement et le cornichon se fermer sur lui-même laissant la place... à un grand vide.

Partager cet article

Repost 0
Published by metropolis - dans Faune et Flore
commenter cet article

commentaires

valérie 14/07/2008 14:44

magnifiques photos ! la mer est belle aussi en bretagne !ça nous manque tant !merci de nous faire partager toutes ces beautés !