Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)

N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Parce que non, la Manche et l'Atlantique ne sont pas que des mers froides, avec du courant et sans visibilité !

Pourquoi je plonge et pourquoi je plonge en Bretagne ? ou pourquoi j'ai décidé de créer ce blog. Pour expliquer pourquoi je plonge en Bretagne et pourquoi il est tout aussi interessant de plonger en Bretagne que... en mer Rouge (par exemple :-p)

Quand je dis que je plonge en Bretagne, on me demande inévitablement :

Mais... y'a des trucs à voir en Bretagne ?


Ce à quoi je réponds, en général :

Rien, évidemment ! En plus, ça pèle, y'a du courant et une visi de m....


Je veux donc, avec ce blog, essayer de montrer tout ce qu'il y a à voir, malgrè tout, en Bretagne, les sites, la diversité de la faune, de la flore, etc. et - pourquoi pas ? - convaincre de l'intérêt de plonger également en Bretagne.

Quelques liens...

» Écocéan, pour tout savoir sur le requin-baleine

» Site d'information sur les cétacés

» Annuaire des blogs de plongée

» Latitude 27 ou le blog entre mer et désert d'une expatriée à Hurghada

-----

blogCloud

-----

paperblog member

-----

Classement de sites Webtoweb, concours gratuit
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 14:45

Voici quelques réflexions suite à ma plongée d'hier après-midi ; Plongée durant laquelle, nous - ma compagne de palanquée et moi-même - n'avons pas réussi, après être descendu au mouillage, à trouver le site de plongée (un ébouli de roches abritant congres, spirographes, etc.) :-(
On n'a pas réussi à trouver le site mais on a quand même quelques circonstances atténuantes :

. Une visibilité d'au moins... quelques centimètres. Non, j'rigole, y'avait au moins 1 m :-)
. Une concentration de particules très, très, très... élevée ;
. Suffisamment de nuages pour que, quand ceux-ci passaient devant le soleil, on avait l'impression de faire une plongée de nuit ;
. Pas de boussole (no comment !)

Malgrè tout, cette plongée n'a pas été inintéressante comme je commençais à sérieusement le penser après 10 à 15 min de vaines recherches. D'où ces quelques reflexions sur l'intérêt de ne pas arriver jusqu'au site de plongée.
Attention, je dis bien : « De l'intérêt de ne pas arriver au site de plongée » et non pas, bien entendu « De l'intérêt de se perdre en plongée ». En aucun cas nous ne nous sommes perdu. La plongée a été parfaitement maîtrisée en ce qui concerne les consignes de sécurité. Nous n'avons pas dépassé la profondeur maximum autorisée, nous n'avons pas dépassé le temps maximum fixé, nous n'avons pas eu de palier à faire (hormis les 3 min. de principe)... et nous avons réussi à  revenir jusqu'au bateau.

Ceci étant dit, revenons au déroulement de la plongée.
Après donc 10 / 15 min. de vaines recherches, il devenait à peu près clair que nous ne trouverions pas nos éboulis. Nous nous sommes donc concentrés sur ce que nous avions sous les yeux : le sable. Et, en y regardant de plus près, nous avons pu voir beaucoup, beaucoup de choses, dont certaines que nous n'aurions pas pu observer sur les éboulis.

La vie cachée (et moins cachée) du sable

Nous avons donc pu observer de nombreux gobies buhottes (ou gobie du sable). Nous avons pu également observer des anémones marguerites, des actinies rouges, un bernard-l'ermite, des coquilles Saint-Jacques, ce que je crois être des éponges pinceaux, différentes ascidies (dont, je crois, des synascidies-coussinet), différents mollusques et étoiles de mer.

Conclusion : une plongée plutôt différente mais finalement très sympa. En tout cas, une plongée que nous n'aurions pas faite si on avait trouvé ces fameux éboulis.
Quel est l'intérêt de ne pas arriver jusqu'au site indiqué ? Se concentrer sur des environnements un peu moins spectaculaires et observer des organismes qui, autrement, passeraient inaperçus.

Repost 0
Published by metropolis - dans Pourquoi je plonge
commenter cet article