Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)

N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Parce que non, la Manche et l'Atlantique ne sont pas que des mers froides, avec du courant et sans visibilité !

Pourquoi je plonge et pourquoi je plonge en Bretagne ? ou pourquoi j'ai décidé de créer ce blog. Pour expliquer pourquoi je plonge en Bretagne et pourquoi il est tout aussi interessant de plonger en Bretagne que... en mer Rouge (par exemple :-p)

Quand je dis que je plonge en Bretagne, on me demande inévitablement :

Mais... y'a des trucs à voir en Bretagne ?


Ce à quoi je réponds, en général :

Rien, évidemment ! En plus, ça pèle, y'a du courant et une visi de m....


Je veux donc, avec ce blog, essayer de montrer tout ce qu'il y a à voir, malgrè tout, en Bretagne, les sites, la diversité de la faune, de la flore, etc. et - pourquoi pas ? - convaincre de l'intérêt de plonger également en Bretagne.

Quelques liens...

» Écocéan, pour tout savoir sur le requin-baleine

» Site d'information sur les cétacés

» Annuaire des blogs de plongée

» Latitude 27 ou le blog entre mer et désert d'une expatriée à Hurghada

-----

blogCloud

-----

paperblog member

-----

Classement de sites Webtoweb, concours gratuit
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 21:14

Comme j'ai du, une nouvelle fois ce week-end, renoncer à plonger (la faute, cette fois-ci, à la tempête), je me suis souvenu avoir initié une rubrique consacrée à mes photos ratées de plongée ; Rubrique que je n'ai pas alimentée depuis longtemps.

Je profite donc de cette « accalmie » pour écrire un nouvel article sur ces différents problèmes auxquels, comme tout photographe sous-marin, j'ai été confronté.

Aujourd'hui les problèmes d'éclairage.

En effet, à la différence de la photographie terrestre, les sources de lumière ne sont pas légion sous l'eau. Il manque, notamment, la plus... évidente : le soleil !
Faut donc se débrouiller avec des sources artificielles : flashs et phares.

Comme je l'ai déjà évoqué, pour éviter la réflexion de la lumière sur les particules en suspension dans l'eau, il est préférable d'avoir des sources lumineuses éclairant sur le côté.
Ce n'est pas mon cas, puisque je n'ai qu'un flash frontal, sur mon appareil argentique comme sur mon appareil numérique. Ce qui donne les photos que j'ai présenté dans cet article.

Je cherche donc d'autres solutions, en me servant de mon phare comme seconde lumière, pour atténuer les effets du flash frontal, ou en profitant des largesses de mon partenaire de palanquée pour m'éclairer différemment.

L'équilibrage entre ces différentes sources étant un peu délicat - et incertain - cela a donné des photos de ce genre :


Araignée et labre


Homard breton


Vieille

J'ai également raté quelques photos en éclairant à côté du sujet. Une mauvaise appréciation dans l'excitation du moment (sûrement).


Un bouquet d'ascidies (la même photo, plus réussie, ici)


Un lièvre de mer

Une dernière erreur de surexposition ; Ce qui arrive quand on veut photographier une surface importante et claire, avec un flash frontal et puissant.


Alcyons blanches


Voilà pour ce soir et pour mes brillants problèmes d'éclairage ;-p
En espérant que mon prochain article sera pour évoquer une plongée plus « fraîche ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires