Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)

N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Parce que non, la Manche et l'Atlantique ne sont pas que des mers froides, avec du courant et sans visibilité !

Pourquoi je plonge et pourquoi je plonge en Bretagne ? ou pourquoi j'ai décidé de créer ce blog. Pour expliquer pourquoi je plonge en Bretagne et pourquoi il est tout aussi interessant de plonger en Bretagne que... en mer Rouge (par exemple :-p)

Quand je dis que je plonge en Bretagne, on me demande inévitablement :

Mais... y'a des trucs à voir en Bretagne ?


Ce à quoi je réponds, en général :

Rien, évidemment ! En plus, ça pèle, y'a du courant et une visi de m....


Je veux donc, avec ce blog, essayer de montrer tout ce qu'il y a à voir, malgrè tout, en Bretagne, les sites, la diversité de la faune, de la flore, etc. et - pourquoi pas ? - convaincre de l'intérêt de plonger également en Bretagne.

Quelques liens...

» Écocéan, pour tout savoir sur le requin-baleine

» Site d'information sur les cétacés

» Annuaire des blogs de plongée

» Latitude 27 ou le blog entre mer et désert d'une expatriée à Hurghada

-----

blogCloud

-----

paperblog member

-----

Classement de sites Webtoweb, concours gratuit
9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 22:12

J'ai eu l'occasion de plonger de nouveau ce week-end, en Bretagne Sud, du côté de la Trinité-sur-Mer. L'après-midi, parce qu'il y avait des baptêmes, nous sommes allé sur un site particulièrement peu profond : entre -4 et -7 m.

À priori, on aurait tendance à se dire : « chouette, mais pas grand chose de super excitant ».
Éh bien, cela a été exactement l'inverse. 65 min d'une plongée bio particulièrement intéressante, pleine de découverte et d'inédit.
Une nouvelle pierre à l'édifice de mon blog : « Pourquoi je plonge en Bretagne ? Parce qu'il y a toujours des choses à voir, à toutes les profondeurs » ... même à 4 m !

La vie cachée (et moins cachée) des faible profondeurs

Il y a d'abord les espèces endémiques ; Celles que l'on s'attend à trouver à quasiment toutes les profondeurs en Bretagne : congres, crevettes, étrilles, spirographes, beaucoup de végétation (mais je ne suis pas très fort pour ce qui concerne les algues), également beaucoup d'ascidies sales, des anémones vertes...
Il paraît qu'il y avait même des homards... mais on ne les a pas vu :-(

Ascidie sale : il s'agit d'une ascidie particulièrement fréquente dans des eaux calmes et chargées. Typiquement de celles dans lesquelles nous « pateaugions ». Elle est dite sale car les sédiments s'accumulents sur sa surface rugueuse.

Il y a ensuite les espèces relativement fréquentes mais que - pour ma part - je ne m'attendais pas à trouver ici : un banc de capelans (un banc assez important parmi lequel nous avons pu évoluer pendant plusieursminutes. Que du bonheur !), des tryptégirions à bec jaune, des mini-lièvres de mer (je dis mini- car ils mesuraient à peine plus d'1 cm)...

Et enfin, il y a les espèces que je voyais pour la première fois en plongée. À savoir des doris oranges en assez grand nombre et des goneplax.

Doris orange : il s'agit d'un petit doris mesurant 1 à 2 cm reconnaissable à sa belle teinte orange sur laquelle apparaissent des cercles blancs.
Goneplax : il s'agit d'un petit crustacé de 2 à 3 cm possédant des pinces qui, proportionnellement, sont extrèmement longues puisqu'elles peuvent mesurer jusqu'à 10 cm.

Partager cet article

Repost 0

commentaires