Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)

N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Parce que non, la Manche et l'Atlantique ne sont pas que des mers froides, avec du courant et sans visibilité !

Pourquoi je plonge et pourquoi je plonge en Bretagne ? ou pourquoi j'ai décidé de créer ce blog. Pour expliquer pourquoi je plonge en Bretagne et pourquoi il est tout aussi interessant de plonger en Bretagne que... en mer Rouge (par exemple :-p)

Quand je dis que je plonge en Bretagne, on me demande inévitablement :

Mais... y'a des trucs à voir en Bretagne ?


Ce à quoi je réponds, en général :

Rien, évidemment ! En plus, ça pèle, y'a du courant et une visi de m....


Je veux donc, avec ce blog, essayer de montrer tout ce qu'il y a à voir, malgrè tout, en Bretagne, les sites, la diversité de la faune, de la flore, etc. et - pourquoi pas ? - convaincre de l'intérêt de plonger également en Bretagne.

Quelques liens...

» Écocéan, pour tout savoir sur le requin-baleine

» Site d'information sur les cétacés

» Annuaire des blogs de plongée

» Latitude 27 ou le blog entre mer et désert d'une expatriée à Hurghada

-----

blogCloud

-----

paperblog member

-----

Classement de sites Webtoweb, concours gratuit
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 14:03

Il est passé par là (et même très très près)... le poisson-perroquet.
Juste le temps d'un sourire à l'objectif.

 

Poisson-perroquet en mer Rouge
Un poisson-perroquet en mer Rouge... qui passe

 

Et il repassera par là...
Mais j'ai quand même réussi à l'immortaliser.

 

Poisson-perroquet en mer Rouge
Un poisson-perroquet (le même ? :)... qui repasse

 

Dans notre cheminement le long des multiples branches de la classification des animaux marins et, particulièrement depuis quelques temps, des poissons, nous nous arrêtons donc ce soir sur le poisson-perroquet.

Les poissons-perroquets appartiennent à la famille des scaridae. On le trouve dans toutes les mers tropicales et sub-tropicales.
Proches, de par leur forme, des labridae - comme les vieilles bretonnes (on est d'accord que je parle ici des poissons pas des mamies tipiak) ou les coquettes, ils s'en différencient par leurs dents.
Celles-ci, puissantes et imposantes, leur servent à brouter le corail (et accessoirement leur ont donné leur nom).

Plus exactement, notre ami est herbivore. Il se régale particulièrement des zooxanthelles ; les algues qui vivent en symbiose avec les coraux.
Pour satisfaire à ses envies, il s'est équipé de grosses dents en forme de bec de perroquet pour couper le corail puis le broyer afin d'en extraire les algues.
Les débris, indigestes pour le poisson, sont expulsés sous forme de poudre blanche (poudre de corail) que l'on retrouve... sur les plages de sable blanc !

Les poissons-perroquets, avec les balistes, sont donc les principaux bâtisseurs de ces plages qui font tant rêver.
Merci à eux :)

Comme autre particularité, mais je n'ai pas pu le constater encore, certains poissons-perroquets dorment en s'entourant d'une bulle de mucus.
Ils évitent la propagation de leurs odeurs et se protègent ainsi des prédateurs nocturnes (le poisson-perroquet étant diurne).

Sexuellement parlant, on entre ici dans la 4e dimension du 3e sexe !?!
En effet, comme dans à peu près toutes les espèces, il y a des poissons-perroquets femelles, des poissons-perroquets mâles et... des poissons-perroquets mâles secondaires ! Des mâles plus grands, polygames et qui défendent un territoire entouré de leur harem.
Ce que je n'ai pas encore élucidé, c'est : « à quoi sert le mâle primaire ? » Est-ce qu'il participe à la reproduction ? Est-ce qu'il est là pour décorer ? J'enquête... :)

Pour en terminer sur le sujet, parce que cela ne s'arrête pas là, le poisson-perroquet est d'abord femelle puis il se transforme en mâle (primaire ou secondaire).
On appelle cela Hermaphrodite protogyne. Et c'est loin d'être rare parmi les poissons.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by metropolis - dans Faune et Flore
commenter cet article

commentaires