Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)

N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Parce que non, la Manche et l'Atlantique ne sont pas que des mers froides, avec du courant et sans visibilité !

Pourquoi je plonge et pourquoi je plonge en Bretagne ? ou pourquoi j'ai décidé de créer ce blog. Pour expliquer pourquoi je plonge en Bretagne et pourquoi il est tout aussi interessant de plonger en Bretagne que... en mer Rouge (par exemple :-p)

Quand je dis que je plonge en Bretagne, on me demande inévitablement :

Mais... y'a des trucs à voir en Bretagne ?


Ce à quoi je réponds, en général :

Rien, évidemment ! En plus, ça pèle, y'a du courant et une visi de m....


Je veux donc, avec ce blog, essayer de montrer tout ce qu'il y a à voir, malgrè tout, en Bretagne, les sites, la diversité de la faune, de la flore, etc. et - pourquoi pas ? - convaincre de l'intérêt de plonger également en Bretagne.

Quelques liens...

» Écocéan, pour tout savoir sur le requin-baleine

» Site d'information sur les cétacés

» Annuaire des blogs de plongée

» Latitude 27 ou le blog entre mer et désert d'une expatriée à Hurghada

-----

blogCloud

-----

paperblog member

-----

Classement de sites Webtoweb, concours gratuit
8 décembre 2007 6 08 /12 /décembre /2007 18:35

Les poissons sont nos amis (peut-être même un peu trop, malheureusement pour eux).
Qui, en effet, n'a pas craqué devant un poisson-clown ? Qui n'a pas admiré, d'un air béat, les couleurs flamboyantes des poissons-papillons ?

Les poissons sont donc nos amis... mais pas toujours.
Certains sont nos amis, mais de loin.
En disant cela, je ne pense pas aux requins (c'est une évidence) mais aux rascasses ; Comme les rascasses volantes que j'ai pu croiser en Égypte.

 

Une rascasse volante en mer Rouge
Une rascasse volante en mer Rouge

 

J'ai déjà parlé, dans un précédent article, des rascasses brunes rencontrées au Pays Basque, du côté de Saint-Jean-de-Luz ; Un espèce de Godzilla rouge en miniature.
Les rascasses volantes de mer Rouge ont comme point commun avec leurs cousines brunes, hormis leur toujours très accueillant faciès de bouledogue, d'appartenir à la famille des Scorpaenidae - ou poissons-scorpions - qui réunit environ 350 espèces de poissons ; Des poissons qui peuvent donc piquer, d'où leur nom, avec, tant qu'à faire, des piquants plus ou moins venimeux.
D'où l'intérêt d'être l'ami de la rascasse de loin :)

Ces précautions prises ont peu alors à loisirs admirer ces poissons volants ; Ces poissons qui, avec leurs nageaoires pectorales déployées en forme d'éventail, ont l'air de planer sur l'eau plutôt que de nager (quand, bien évidemment, ils ne sont pas posés sur le fond).

 

Rascasses volantes
Des rascasses volantes au milieu d'autres poissons

 

Si j'ai bien compris, la rascasse utilise ses grandes nageoires pectorales pour fermer tout passage qui permettrait à sa future proie de s'enfuir.
Cela lui permet de l'acculer dans un coin de roche et de la gober - en l'aspirant - en toute tranquilité.
Ce sont des poissons benthiques, à l'opposé des poissons pélagiques. C'est-à-dire des poissons qui restent sur - ou à proximité - du fond de la mer.

Les rascasses nagent lentement et n'ont pas spécialement peur des plongeurs. Il est donc assez facile de les approcher.
Cependant, si elles se sentent menacées, par un mouvement trop bruque, par une trop grande proximité, elles peuvent attaquer et se servir à bon escient de leurs piquants venimeux.
Et c'est là que ça peut faire très mal :(

Enfin, la rascasse est un poisson plutôt solitaire mais qui peut cependant parfois vivre en petit groupe comme sur cette photo.

 

Un groupe de rascasses volantes
Un groupe de rascasses volantes

Partager cet article

Repost 0
Published by metropolis - dans Faune et Flore
commenter cet article

commentaires