Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)

N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Parce que non, la Manche et l'Atlantique ne sont pas que des mers froides, avec du courant et sans visibilité !

Pourquoi je plonge et pourquoi je plonge en Bretagne ? ou pourquoi j'ai décidé de créer ce blog. Pour expliquer pourquoi je plonge en Bretagne et pourquoi il est tout aussi interessant de plonger en Bretagne que... en mer Rouge (par exemple :-p)

Quand je dis que je plonge en Bretagne, on me demande inévitablement :

Mais... y'a des trucs à voir en Bretagne ?


Ce à quoi je réponds, en général :

Rien, évidemment ! En plus, ça pèle, y'a du courant et une visi de m....


Je veux donc, avec ce blog, essayer de montrer tout ce qu'il y a à voir, malgrè tout, en Bretagne, les sites, la diversité de la faune, de la flore, etc. et - pourquoi pas ? - convaincre de l'intérêt de plonger également en Bretagne.

Quelques liens...

» Écocéan, pour tout savoir sur le requin-baleine

» Site d'information sur les cétacés

» Annuaire des blogs de plongée

» Latitude 27 ou le blog entre mer et désert d'une expatriée à Hurghada

-----

blogCloud

-----

paperblog member

-----

Classement de sites Webtoweb, concours gratuit
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 23:02

Comme il n'y a pas que des poissons en mer Rouge, mais qu'il y a aussi des récifs coraliens, ce soir un post sur l'un d'eux.
Le prétexte en est cette photo dans laquelle on distingue un groupe de poissons (inconnus de ma part) faisant une partie de cache-cache dans un corail madrépore Acropora humilis.

 

Une partie de cache-cache dans un corail
Une partie de cache-cache dans un corail

 

N'arrivant pas (encore) à identifier les poissons, je vais donc plutôt me concentrer sur le corail.

Tout d'abord, quelques généralités sur les coraux.
Ce sont des animaux appartenant à l'embranchement des cnidaires ; C'est-à-dire des animaux possédant des cellules spécialisées appelées cnidoblastes et pourvues de filaments urticants.
Le cnidaire le plus connu est la méduse.
Parmi les cnidaires, les coraux se distinguent par l'absence de stade méduse - stade mobile - lors de leur développement. Ils sont en permanence fixés au substrat.
N.B : l'inverse n'est pas vrai. Tout polype fixé n'est pas forcément un corail.

Parmi les coraux, les madrépores sont des coraux dont la base fabrique du calcaire qui sert à former leur squelette extérieur.
C'est ce phénomène qui aboutit à la formation des récifs coraliens qui sont, en fait, des colonies de polypes.

Dans les mers tropicales, la particularité des coraux constructeurs de récifs réside dans leur symbiose avec des algues unicellulaires : les zooxanthelles, qui vivent dans les polypes.
Celles-ci réalisent une photosynthèse qui favorise, par différentes réactions chimiques, la formation du calcaire et donc la croissance rapide du squelette des coraux.
Ces derniers amenant différents aliments nutritifs à leurs algues symbiotiques.
Les zooxanthelles ont besoin de lumière et de chaleur pour réaliser la photosynthèse. C'est pourquoi elles prospèrent dans les eaux tropicales, chaudes et claires.
C'est aussi pourquoi il n'y a pas de récif coralien en Bretagne (où il y a trop de particules planctoniques qui assombrissent l'eau :)

L'Acropora humilis, dans lequel s'abrittent nos poissons, est un corail assez fréquent en mer Rouge. Ces colonies ont l'aspect de touffes dressées vers le haut.

Voilà, je crois que c'est tout pour ce soir. Je pense avoir dit l'essentiel sur le sujet.

Partager cet article

Repost 0
Published by metropolis - dans Faune et Flore
commenter cet article

commentaires