Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Certaines photos de ce blog (ainsi que d'autres sur des thèmes variés) sont en vente sur Fotolia (pour les francophones) et Dreamstime (pour les autres :)

N'hésitez pas, pour vos photos d'illustration, à consulter :

   . Ma galerie Fotolia
   . Ma galerie Dreamstime

Recherche

Parce que non, la Manche et l'Atlantique ne sont pas que des mers froides, avec du courant et sans visibilité !

Pourquoi je plonge et pourquoi je plonge en Bretagne ? ou pourquoi j'ai décidé de créer ce blog. Pour expliquer pourquoi je plonge en Bretagne et pourquoi il est tout aussi interessant de plonger en Bretagne que... en mer Rouge (par exemple :-p)

Quand je dis que je plonge en Bretagne, on me demande inévitablement :

Mais... y'a des trucs à voir en Bretagne ?


Ce à quoi je réponds, en général :

Rien, évidemment ! En plus, ça pèle, y'a du courant et une visi de m....


Je veux donc, avec ce blog, essayer de montrer tout ce qu'il y a à voir, malgrè tout, en Bretagne, les sites, la diversité de la faune, de la flore, etc. et - pourquoi pas ? - convaincre de l'intérêt de plonger également en Bretagne.

Quelques liens...

» Écocéan, pour tout savoir sur le requin-baleine

» Site d'information sur les cétacés

» Annuaire des blogs de plongée

» Latitude 27 ou le blog entre mer et désert d'une expatriée à Hurghada

-----

blogCloud

-----

paperblog member

-----

Classement de sites Webtoweb, concours gratuit
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 22:42

Après mon article d'hier sur les poissons, ou plus exactement, sur l'un d'entre eux : la blennie cabot, nous voici revenu aujour'hui aux animaux marins... bizarres : les ascidies.

J'ai déjà eu l'occasion de parler des ascidies. Lors d'un article consacré aux clavelines ainsi que dans un article consacré aux différences entre les ascidies et les éponges.

Je remets le couvert sur le sujet ce soir grâce à la photo ci-dessous, prise récemment, sur laquelle on peut observer deux espèces d'ascidies : des ascidies varioleuses (en rouge) et des botrylles étoilés (en vert).

 

Botrylles étoilés et ascidies varioleuses
Des botrylles étoilés avec des ascidies varioleuses

Je ne vais pas revenir sur la définition d'une ascidie (dont les ascidies varioleuses sont des illustrations... académiques). Celle-ci se trouve déjà dans les deux articles cités en début de page.
Je me contenterai seulement de rappeler que les ascidies sont des animaux considérés, par les biologistes, comme les plus évolué des intertébrés.

 

botrylles étoilés
Gros plan de botrylles étoilés

L'objectif de cet article est de dire quelques mots sur les botrylles étoilés.

Petit avertissement cependant. Je pense ce sont bien des botrylles que j'ai photographié. J'en suis quasiment sûr. Mais, pour être tout à fait honnête, j'ai un - léger (léger, très léger, très très léger...) - doute. Mais bon, je vas faire comme si.

Les botrylles vivent en colonie (comme bon nombre d'ascidies d'ailleurs) de couleur très variable ; Verte ici.
Chaque colonie est constituée d'individus clonés à partir d'un individu initial. Ce qui explique notamment qu'une colonie soit, du point de vue de la couleur, parfaitement homogène.
Enfin, chaque colonie forme une espèce de masse encroûtante molle fixée sur une roche ou une algue par exemple.

Les individus sont regroupés en ensembles de 3 à 12 zoïdes disposés autour d'un siphon commun.
Si j'ai bien tout compris, ce siphon commun est le siphon cloacal ; C'est à dire le siphon exhalant par lequel l'ascidie expulse l'eau qu'elle a d'abord ingérée puis filtrée pour se nourrir.
Cette eau entre, dans un premier temps, par le sihon inhalant de chaque individu : les petits trous qu'on arrive à distinguer sur les auréoles vertes claires.

Je terminerais enfin en disant que les botrylles étoilés sont une espèce assez commune qui se rencontre à faible profondeur.

Partager cet article

Repost 0
Published by metropolis - dans Faune et Flore
commenter cet article

commentaires